Projet éducatif de l’académie

Le projet éducatif de l’académie intercommunale de musique, de danse et des arts de la parole de Court-Saint-Étienne et Ottignies-Louvain-la-Neuve s’inspire largement du projet éducatif et du projet pédagogique du Conseil de l’Enseignement des Communes et Provinces adapté comme suit compte tenu des spécificités de l’enseignement artistique à horaire réduit et des intentions préconisées dans le décret du 2 juin 1998.

« S’il n’y avait pas l’enfant à élever, à protéger, à instruire et à transformer en homme pour demain, l’homme d’aujourd’hui deviendrait un non-sens et pourrait disparaître. »

O. Decroly

« Imagination, mon enfant. »

R. Char

« Au fond, je ne comprends bien que ce que j’ai inventé moi-même. »

P. Valéry

Le projet éducatif constitue un projet politique de l’éducation artistique auquel souscrivent les responsables des communautés éducatives et dont la mise en œuvre est assurée par les équipes éducatives locales dans le cadre de son projet pédagogique.

Une nécessaire cohérence existe donc entre aspect éducatif et pédagogique du projet (les intentions, les buts et les valeurs) commun aux trois domaines et projet pédagogique (les options pédagogiques et les choix méthodologiques).

Ainsi, chaque équipe aura pour chaque élève qui lui est confié la meilleure ambition, tout en tenant compte de ses rythmes propres dans la perspective de le faire évoluer vers le développement de ses facultés créatrices, sa maîtrise technique, son intelligence artistique et son autonomie (articles 3 et 4 du décret). Une connaissance interactive de soi et des autres stimulée par une sensibilité artistique personnelle ainsi que la maîtrise des savoirs et des compétences nécessaires favorisera de surcroît son épanouissement social et culturel tout au long de son existence.

Pour y arriver, la concertation au sein des équipes pédagogiques ou conseils de classe est indispensable. Leurs réponses devraient contribuer à l’élaboration du projet d’établissement en tenant compte des spécificités locales dans un souci de cohérence, de continuité et d’émancipation pour tous. Solidarité et responsabilité s’imposent tout naturellement.

Les critères fondamentaux de l’enseignement dispensé seront les suivants :
- Une pédagogie active amènera l’élève, au départ de situations qui lui sont tantôt familières, tantôt étrangères, à s’impliquer dans une démarche artistique participative et réflexive. Cette pratique pédagogique n’hésitera pas à confronter l’élève à sa double réalité culturelle (historique) et artistique (imagination créatrice).
- La démarche artistique est fondamentalement démocratique : elle devra donner à tout individu la possibilité de s’exprimer librement par le mode d’expression qui lui semble le mieux adapté. Elle sera protégée par un réseau démocratique puisque géré par des mandataires élus par la communauté locale et responsables vis-à-vis d’elle. Le Pouvoir Organisateur de l’académie devra être garant de cette démarche.
- Respectueuse de toutes les conceptions philosophiques, culturelles ou idéologiques, respectueuse du droit à la différence, l’académie est aussi une école de la tolérance, refusant tout endoctrinement ou neutralisme pris dans le sens de non engagement et de passivité ; elle s’enrichit de l’échange et de la confrontation d’idées et de perspectives différentes.
- L’académie est ouverte à tous, respectueuse de toutes les conceptions philosophiques et idéologiques, proche du citoyen, centrée sur le développement et l’épanouissement de l’enfant ou de l’adulte.
- Dans le cadre de ses pratiques spécifiques, l’enseignement artistique privilégiera l’écoute et l’expression, la recherche et la création. Il est par excellence un lieu de rencontre, un milieu social, un lieu où l’on apprend, où l’on travaille ensemble, où l’on partage des expériences artistiques. La relation individu/collectivité sera sollicitée en permanence. La rencontre avec le public sera également encouragée ainsi que toutes formes de partenariats susceptibles d’améliorer la présence culturelle et artistique, voire sociale, de l’académie dans la région ou au-delà.
- D’un point de vue artistique et culturel, l’académie stimule le développement de la personne dans sa totalité. Dans le cadre de ses fonctions, elle vise à son mieux-être affectif, physique, intellectuel et, bien sûr, artistique.
- Selon leur âge et leur maturité, les différents apprentissages permettront aux élèves de mieux structurer le temps et l’espace. La sensibilisation à différents types d’expressions culturelles et artistiques dans l’espace (cultures différentes) et dans le temps (styles différents) favorisera chez chacun une meilleure compréhension historique propice à la compréhension de sa propre réalité.
- La gestion dynamique et démocratique de l’école génère une qualité de vie qui privilégie l’épanouissement personnel, la confiance en soi, la socialisation, la solidarité, l’autonomie, le sens des responsabilités, la liberté, l’efficacité, la créativité, le développement corporel, la curiosité d’esprit et l’esprit critique. Le dialogue, le débat d’idées et la collégialité suscitent la motivation nécessaire pour atteindre ces objectifs.